5 albums de musique classique pour adoucir le confinement

Pas de soliste de renom international, Robert Levin est surtout admiré comme musicologue et Noah Bendix-Balgley tient tout de même le rang de premier violon solo de l’Orchestre philharmonique de Berlin. Mais à un concours d’ego a été préférée la médaille d’or de l’écoute et de la pensée collective.

Lire la suite...

ARTAMAG’ : Quatuors de Debussy et Magnard

Focus Appassionato 21 October 2020 Jean-Charles Hoffelé Comment jouer le Quatuor de Debussy ? Les Italiano, qui ont fondé un modèle imparable, le faisaient beau comme un Zao Wou Ki, une étude de sonorités abstraite, tournée vers l’avenir, au grammage infinitésimal. Les Béla le joue à pleins archets, et comme c’est enivrant d’entrer enfin dans […]

Lire la suite...

La Nef : Trios de Schubert

On ne sait comment Eric Rouyer, producteur phono-graphique de haute qualité, a obtenu cette rencontre. Toujours est-il qu’elle a eu lieu, et l’important est que cela nous donne deux CD de pure beauté.

Lire la suite...

France Musique : En pistes !

Par Emilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier. Émission du vendredi 23 octobre 2020. Présentation du CD Boris Berman / Brahms PDD023 sorti au Palais des Dégustateurs : Brahms Trio pour clarinette, violoncelle et piano op 114 (arrangement pour alto de Brahms) Boris Berman, Ettore Causa, Clive Greensmith Brahms Sonate pour alto op 120 Boris Berman, Ettore […]

Lire la suite...

Quadrature du cercle – Quatuor Béla, Debussy / Magnard

Claude Debussy (1862-1918) – Albéric Magnard (1865-1914) Quatuors à cordes Quatuor Béla : Frédéric Aurier, Julien Dieudegard violons Julian Boutin, alto Luc Dedreuil, violoncelle Le Palais des Dégustateurs PDD022. Enregistré du 22 au 24 avril 2019 au Couvent des Jacobins à Beaune Le Quatuor Béla signe au Palais des dégustateurs un somptueux et inédit programme […]

Lire la suite...

Le mariage du vin et de la musique

Derrière les murs d’une discrète maison du Grand Village à Ucel, qui pourrait penser que vit là un producteur de grands interprètes de musique classique et créateur du label Le Palais des Dégustateurs ? Eric Rouyer, cet homme improbable en ce lieu, une richesse pour l’Ardèche, a su au fil des décennies marier ses deux passions dans l’excellence : le vin et la musique.

Lire la suite...

Quatuor Béla

Quatuor Béla : Claude Debussy : Quatuor op. 10 ; Albéric Magnard : Quatuor op. 16 1 CD Le Palais des Dégustateurs Interprète reconnu de la musique d’aujourd’hui, le Quatuor Béla parcourt ici avec le même bonheur deux partitions chambristes majeures judicieusement associées. Moins connu que le mythique Quatuor de Debussy (1893), celui d’Albéric Magnard […]

Lire la suite...

ARTAMAG’ : Boris Berman / Brahms

Des confidences ? Boris Berman n’entend pas le dernier Brahms ainsi. Il rangerait même les divagations nocturnes des deux derniers cahiers de Klavierstücke du côté très paysage de Baltique des deux opus de la fin des années 1870 : son grand clavier, ses mains puissantes l’y inclinent, faisant persister dans les recueils des années 1890 la fougue, l’élan, les gestes narratifs que tant auront dissimulés derrière la fascination irrésistible d’un certain éther.

Lire la suite...

Refined tastes

Article paru dans la revue anglaise International Piano mai-juin 2020 Colin Clarke explores the latest piano recordings from a French label that celebrates exceptional artists and unusual repertoire The splendidly named French recording label Le Palais des Dégustateurs boasts a varied catalogue containing numerous jewels. Recent piano releases include the renowned Robert Levin in Bach’s […]

Lire la suite...

Crescendo Magazine / Boris Berman : Brahms… Et la lumière fut !

Boris Berman nous offre réflexion, élégance et profondeur de pensée. Il n’est pas de ces artistes que séduisent de prime abord. Pourtant, il gagne à être écouté dans la longueur, le calme, et l’introspection à laquelle nous convient ces jours de confinement. Déjà sa trajectoire est peu habituelle pour un virtuose russe : études avec Lev Oborin (par ailleurs maître de Youri Egorov ou d’Ekaterina Novitzkaïa, pour ne citer que des noms bien connus en Belgique), mais aussi des études de clavecin et une activité soutenue en faveur de la musique contemporaine. Denisov, Schnittke, Ligeti ou Stockhausen, on trouve en lui un fervent défenseur et souvent un premier divulgateur en Russie. Il développe aussi une grande activité de pédagogue et de chambriste : de nombreux grands artistes ont eu le privilège de l’avoir pour partenaire et il prodigue ses conseils à des étudiants un peu partout dans notre vaste monde. Sa maîtrise du clavier est absolue, tant pour la limpidité de l’exécution que pour la maîtrise de la sonorité, avec un sens du legato si parfait qu’il nous fait complètement oublier l’évanescence naturelle du son de l’instrument.

Lire la suite...